Je suis Antoine, le fondateur de ce blog devenirfrontalier.com ! Ma volonté initiale était simple ; partager mes conseils pour devenir frontalier en Suisse à mes amis et ma famille. Pour gagner du temps j’ai commencer à synthétiser mes infos sur un blog.

Petit à petit d’autres internautes ont consulté mon blog, aujourd’hui vous êtes plusieurs centaines par jour à visiter les pages de ce blog et lire mes conseils pour devenir frontalier. Face à cet engouement j’ai continué à construire le blog, à ajouter des articles et à créer des supports. Vous êtes nombreux à me poser des questions par mails, à avoir des inquiétudes et des peur ! C’est normal, c’est un changement de vie global. Vous allez changer littéralement de vie, vous aller augmenter considérablement vos revenus mais vous allez aussi connaitre de nouvelles contraintes. Bref, je vais vous accompagner dans ce challenge !

Mon objectif n’est pas de remplacer votre conseiller fiscal, votre fiduciaire, ou votre assureur ! Mais simplement vous donner les conseils clés pour gagner du temps (et donc de l’argent) pour devenir Frontalier en Suisse.

Je vous donne dans ce blog les clés de la réussite du CV suisse, de la lettre de motivation, de l’entretien d’embauche, des différentes connaissances pour devenir frontalier Suisse.

Attention, je vous donne des clés, des conseils, je vous accompagne mais je ne peut pas vous remplacer ! Vous êtes le seul à pouvoir passer le cap et vous lancer. Personne ne le fera jamais pour vous ! Personne ne vous prendra la main, personne ne vous donnera d’opportunité sans contre-partie de votre part.

En 2017, j’ai été contacté par deux personnes, Julien et Sarah. Julien est ingénieur informatique, il est très pragmatique. Il ma demandé beaucoup de conseils, d’un naturel un peu peureux il a décidé de maximiser ses chances en mettant toutes les chances de son côté :

  • Cours d’Allemand 1 fois par semaine
  • Recherche d’appartement en zone transfrontalière
  • Recherche d’une place de parking au centre de Genève
  • 10 heures de coaching par mes soins
  • Connaissance parfaite des complémentaires, du système de pilier, etc…
  • Excellente connaissance générale de la Suisse et de Genève

Sarah, elle est beaucoup plus « cool », elle est un peu partie sur un coup de tête, ensemble nous avons bossé sur son CV, sa lettre avec un rapide coaching sur l’entretien d’embauche Suisse. Et Sarah est partie à la recherche de son premier job à Genève, un peu l’aventure quoi !

Sauf qu’aujourd’hui les situations de Julien est Sarah sont bien différentes !

Julien lui n’a toujours pas fait le pas, a force de vouloir être au top, il n’arrive pas passer le cap ! Résultat il continu sont job dans une boite de la zone industrielle de Cluses à 2200€ par mois.

Sarah, elle a sauté le pas ! Son profil n’étais pas parfait mais elle a trouver en quelques jours un job. Elle a profité des premiers mois pour se mettre à niveau sur toutes les questions de statuts, d’assurance, etc… Aujourd’hui Sarah gagne plus de 5000€ par mois… Pourtant elle n’a pas le niveau d’étude de Julien, elle n’a pas non plus un job à responsabilité. Sarah a juste osé.

Alors hop hop, à vous de jouer, lancez vous ! De mon côté je vais vous partager toutes mes connaissances pour que votre réussite soit assurée à 80%. Les 20% restants ne tiennent qu’a vous désormais. 

Moralité de l’histoire de Julien et Sarah, c’est que vous ne serez jamais parfaitement préparé, parfaitement au point sur tous ! Et c’est normal ! Vous devez accepter de sortir de votre zone de confort, c’est même le principe de base. Si vous restez « confortable » vous ne réussirez pas , « la chance sourit aux audacieux » ! Lancez-vous, préparez vous oui, mais sans excès ! Pour la suite vous allez trouver toutes les informations sur mon blog, sur d’autres sites internets ou chez des spécialistes !

Il est beaucoup plus facile de devoir gérer la façon de ramener son gros salaire Suisse en France au meilleur taux de change, que de faire face à des problèmes financiers avec votre salaire français…

Entre nous, il y a plus de 70 000 frontaliers français, parmi eux combien sont des idiots ? 5%, 10% ? Si des idiots arrivent à décrocher un job en Suisse et à gérer les différentes démarches, pourquoi pas vous ?

Je vais vous fournir pas mal de ressource de type « guide gratuit du CV Suisse », des packs de CV à remplir, des conseils video pour réussir votre entretien, etc.. Mais une fois de plus télécharger le CV est facile, le remplir puis l’envoyer et plus dur.. Vous allez devoir vous bouger, mais entre-nous doubler votre rémunération en vaut pas le coup ? 

Certains d’entre-vous on besoin d’un plus d’aide et d’accompagnement que d’autres. C’est normal ! Mieux vaut se faire accompagner dans ce grand changement de vie, que de rester enfermé dans ses peurs et ne rien faire ! Si vous avez besoin d’un coup de main plus dédié je peux vous aider, vous donner des conseils personnalisé pour devenir frontalier, en fonction de mes disponibilités ! Je vous laisse me contacter par mail a.valentin@devenirfrontalier.com

Autre point important sur ce blog, ici (contrairement à d’autres) pas de publicité. Cela me permet d’aborder toutes les thématiques en totale indépendance, sans pression des annonceurs ou pire des institutionnels. La seule rémunération lié à ce site est la votre, c’est celle de ceux qui me sollicite en accompagnement personnalisé. 

Maintenant que vous avez lu cette page de présentation à vous de jouer ! Première étape, rédigez votre CV Suisse, votre lettre de motivation et trouver des entreprises qui embauchent (il y en a des tonnes) ! GO !

Une fois que vous avez décidé de passer le cap, de faire le saut, de changer de vie, plus rien ne pourra vous arrêter si vous utilisez les bons leviers ! Alors à vous de jouer. 

A bientôt !